Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Back | Page d'accueil | "Partir là-bas" »

jeudi, 10 juin 2010

Fête foraine

 

 

Marché de Noël - Champs (2).jpg

 

 

 

« Si on s'apercevait que la terre tourne, les manèges feraient faillite. »

 

[Mafalda, Quino]

 

 

 

~

 

 

 

 

C’est un monde coloré où tourbillonnent décadence et naïveté.

 

 

Le mur semblait parcourir plusieurs lieux.  Il serpentait sinueux, zigzagant autour des arbres. Dans l’enceinte qu’il formait on voyait se dresser d’étranges bicoques aux toits bariolés de rouge, de jaune, parfois de vert. D’immenses chapiteaux rouges et blancs paraissaient vouloir concurrencer la cime des frondaisons dans la course au firmament. Du dehors parvenaient des bruits sourds. Parfois un cri strident déchirait l’air. Puis, les rumeurs assourdissantes reprenaient de plus belle.

 

 

Le mur s’ouvrait en un seul endroit, sorte de petite cicatrice zébrant cette enceinte parfaite. Deux grilles noires marquaient la porte vers cet autre monde. Devant elles, deux cerbères se tenaient droits et l’œil peu amène. L’un bombait le torse tandis que son comparse scrutait l’horizon, comme pour mieux y distinguer les minuscules silhouettes qui s’y dessinaient. Petite Scheharazade jeta un coup d’œil discret à son compagnon. Celui-ci conservait un visage impassible. Il passa devant les deux cerbères et franchit la grille. Pas un ne cilla. La Demoiselle inspira puis, bien vite, passa elle aussi devant les deux sentinelles et pénétra à son tour dans l’enceinte.

 

 

C’est un monde bigarré où tourbillonnent décadence et naïveté.

 

 

C’était un univers débridé, grotesque et chamarré qui s’offrait aux yeux avides des nouveaux venus. Les baraques de carton-pâte rivalisaient de couleurs criardes alors que des montagnes de fer se disputaient l’honneur de posséder les méandres les plus tortueux. De petits wagonnets étincelants transportaient les quidams. Mais parfois c’était d’étranges chevaux au sourire figé qui assuraient le voyage.  Un manoir biscornu dressait ses abracadabrantes tours vers l’azur. Sur son parapet on pouvait voir de curieuses créatures aussi cocasses qu’ensanglantées, bien qu’il sembla à Petite Scheharazade qu’elles tentaient d’être effrayantes.

Le bruit sourd que l’on percevait au-dehors était un mélange de clameurs, de cris, de rire et de ce qui essayait de ressembler à de la musique. L’air embaumait le sucre chaud, le chocolat, la cannelle et la sueur. Une faune hétéroclite ondoyait entre les  différentes cahutes. Une femme échevelée, les jambes en peau de serpent, s’échappa d’une masure en vociférant. Plus loin, un gorille de série B tentait d’attraper les imprudents qui passaient à sa portée.

 

 

Dans cet univers fantasque, Petite Scheharazade glissait légère, un sourire aux lèvres, une gaufre chocolatée à la main. Pour quelques heures, elle se laissa submerger par cette folle effervescence.

 

 

C’était un monde coloré où tourbillonnaient décadence et candeur.

Commentaires

Tu reviens à la vie, c'est beau :)

Écrit par : Océane | jeudi, 10 juin 2010

J'ai souri en lisant la citation.
Quand je te lis, je me dis que tu pourrais insuffler aux enfants cette magie à l'approche des beaux livres de Contes, ça me plairait beaucoup de retrouver ta faculté à conter et enchanter dans un magnifique ouvrage, et qui sait, peut-être l'illustrerais-tu également ?

Écrit par : Une Princesse... | jeudi, 10 juin 2010

Merci beaucoup :-D
++

Écrit par : Gitte | jeudi, 10 juin 2010

J'aime bcp tes écrits.On se laisse entrainer dans tes mots, dans la magie de l'instant, dans la beauté de tes mots et leur simplicité.J'aime à découvrir des ptits univers comme le tien :)

Écrit par : kat | jeudi, 10 juin 2010

J'aime bcp tes écrits.On se laisse entrainer dans tes mots, dans la magie de l'instant, dans la beauté de tes mots et leur simplicité.J'aime à découvrir des ptits univers comme le tien :)

Écrit par : kat | jeudi, 10 juin 2010

C'est toujours aussi sublime ce que tu écris !

Écrit par : Stéphanie | jeudi, 10 juin 2010

joli texte! il donne envie d'y aller, à cette fameuse fête foraine (accompagné bien sûr d'une gauffre au chocolat^^)

Écrit par : la souris rose | vendredi, 11 juin 2010

Petit j'étais malade dans les manèges alors mon passage préféré dans ton texte c'est plutôt celui de la gaufre chocolatée :p
(je n'ai par contre, jamais été malade en mangeant du chocolat!)

Écrit par : Mick Kelly | dimanche, 13 juin 2010

Comme le dit si bien "Une princesse..." plus haut, à quand un récit de contes (et pas forcément pour les enfants) signé Scheharazade ? Je serais la première à l'acheter ! Bises.

Écrit par : Koyangi | lundi, 14 juin 2010

Monde étrange ! Monde de décadence ? Bonne après midi.... Je rêve en regardant ce manège.

Écrit par : elisabeth | mercredi, 16 juin 2010

Que c'est beau, c'est toujours un grand plaisir de te lire!
Tu m'as donné envie de barbapapa et de pommes d'amour!

Écrit par : Darkitty | jeudi, 17 juin 2010

Un bel univers, j'ai envie d'un voyage à cheval de bois

Écrit par : Marine | mardi, 22 juin 2010

Tu m'as entrainée avec toi, je sens même encore un bout de gaufre au chocolat fondre sous ma langue...

Écrit par : Liza P. | mardi, 22 juin 2010

superbe, ne serait ce pas les chevaux de disney?

Écrit par : corienga | mardi, 22 juin 2010

Bisous en passant !

Écrit par : Moody-Blue | mercredi, 23 juin 2010

Bonsoir Scheharazade,
Je vous remercie pour votre visite ainsi que pour votre petit commentaire. Cela me permet de découvrir votre joli blog et votre univers. Je reviendrai!
Amicalement

Écrit par : Kenza | mercredi, 23 juin 2010

Ton monde est enchanté. On se laisse vraiment emporter dans ton univers.
Merci de ton passage sur mon blog, je t'y ai laissé une réponse à ton comm, car le lien vers ton propre blog n'est pas apparu de suite . Mystères du Net!
Amitiés

Écrit par : Jeanne | jeudi, 24 juin 2010

Vraiment très joli, je suis jaloux de ta verve poétique !

Écrit par : Little Style Box | jeudi, 24 juin 2010

Un monde enfantin et merveilleux...

Écrit par : princess liberty | vendredi, 25 juin 2010

très joli ! et elle est super cette citation de Mafalda ;)

Écrit par : marie | vendredi, 25 juin 2010

Jolie plume !

Écrit par : Gitte | lundi, 28 juin 2010

Merci à tous.

Écrit par : Scheharazade | vendredi, 02 juillet 2010

Très belle photo. Les petits ont du bien aimer.

Écrit par : location structure gonflable 77 | vendredi, 08 juillet 2011

Écrire un commentaire

 
The Princess Code